Qu’est-ce qu’un Logiciel Libre ?

Licence : une initiative de l'April. Graphisme : Antoine Bardelli. Diffusé sous triple licence : Licence Art Libre 1.3 ou ultérieure / Créative Commons Paternité, Partage à l'identique 2.0 ou ultérieure / GDF 1.3 ou ultérieure. Réalisé avec des logiciels libres. /
Le Logiciel Libre offre à tout le monde quatre libertés fondamentales :

- La liberté d’utiliser le logiciel, pour n’importe quel usage ;
- La liberté d’étudier le logiciel ;
- La liberté de modifier le logiciel ;
- La liberté de redistribuer des copies du logiciel, dans sa version originale ou modifiée.

Les libertés d’étude et de modification sont rendues possibles par la disponibilité du code source du logiciel, c’est-à-dire le texte décrivant son fonctionnement, sa « recette » en quelque sorte. Les Logiciels Libres sont ainsi transparents et améliorables par tout le monde.

À l’inverse des Logiciels Libres, les logiciels propriétaires couramment utilisés et vendus avec les ordinateurs grand public n’offrent qu’un droit d’utilisation limité, et aucune autre liberté. Leur fonctionnement interne est conservé secret, et seule la société éditrice peut les améliorer. C’est pourquoi les logiciels propriétaires sont dits aussi « privateurs » (des libertés fondamentales des utilisateurs et utilisatrices).

Les Logiciels Libres sont souvent disponibles gratuitement. Or, cela est vrai également pour certains logiciels propriétaires. Ce n’est donc pas le prix qui définit le logiciel libre, mais la liberté : ce qu’on peut faire ou pas faire avec un logiciel. Il est d’ailleurs parfaitement légal de redistribuer un logiciel libre contre rémunération.

Libre ne veut pas dire libre de droit. Les logiciels libres sont bien soumis au droit d’auteur. La particularité des logiciels libres est que l’auteur - la personne titulaire des droits - a placé son œuvre sous une licence qui accorde à tout le monde les quatre libertés fondamentales. On parle alors de licence libre.

Les Logiciels Libres existent grâce à la contribution de centaines de milliers de personnes, salariées ou bénévoles, reparties sur toute la planète. Il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences en programmation pour contribuer aux logiciels libres : la traduction, la formation, l’utilisation avertie (remontage d’anomalies, suggestion de nouvelles fonctionnalités) constituent autant de façons d’apporter sa pierre à l’édifice.

Pourquoi utiliser des Logiciels Libres ?

Pour les particuliers, les Logiciels Libres ont plusieurs intérêts :

- Ils sont porteurs de valeurs d’entraide, de partage et de liberté ;
- Ils constituent un bien commun, utilisable et réutilisable par tout le monde, favorisant la diffusion et le partage de la connaissance, dans un monde où la privatisation de la connaissance est croissante ;
- Ils permettent de s’équiper de manière légale et à faible coût en logiciels informatiques ;
- Ils sont fiables et sécurisés : le système d’exploitation libre GNU/Linux ne connaît ainsi pas de virus ou de logiciels espions (spywares) ;
- Ils sont transparents, garantissant un meilleur respect de la vie privée et des données personnelles.

Les Logiciels Libres offrent également d’autres avantages, notamment pour les entreprises : l’indépendance, l’utilisation de formats et de standards ouverts, les possibilités d’adaptation et de personnalisation, etc.

Comment les utiliser ?

La façon la plus simple d’utiliser des Logiciels Libres est d’en installer sur votre ordinateur et/ou téléphone mobile. Il existe des Logiciels Libres pour tous les systèmes d’exploitation. Les Logiciels Libres les plus reconnus sont même multi-plateformes. L’association Framasoft propose un annuaire en français de Logiciels Libres.

Quelques logiciels libres que vous pouvez utiliser facilement :

- Le navigateur Web Mozilla Firefox, léger, rapide, sécurisé ;
- La suite bureautique LibreOffice, qui contient un traitement de texte, un tableur, un logiciel de présentation, un logiciel de base de données et un outil de dessin ;
- Le client de courrier électronique Mozilla Thunderbird, qui propose notamment un filtre intégré pour les pourriels ;
- Le lecteur multimédia VLC, capable de lire la plupart de formats vidéo et audio ;
- Le logiciel de dessin et de retouche photo Gimp, qui possède de nombres fonctionnalités hautement paramétrables.

Une autre solution pour utiliser des Logiciels Libres est de passer à un système d’exploitation entièrement libre : GNU/Linux. Vous pouvez l’installer en parallèle de votre système d’exploitation actuel : un menu au démarrage vous permettra de choisir l’un ou l’autre des systèmes. Vous pouvez également l’installer en remplacement de votre système actuel, si vous le souhaitez. Les distributions GNU/Linux les plus utilisées sont Debian, Ubuntu, Mint, Fedora et Mageia.

La plupart des groupes d’utilisateurs et utilisatrices de logiciels libres (GULL) organisent des événements durant lesquels il est possible d’obtenir de l’aide pour installer un système d’exploitation libre ou d’autres Logiciels Libres sur votre ordinateur et/ou sur votre téléphone mobile : vous pouvez chercher les organisations et les événements près de chez vous à l’aide de l’Agenda du Libre.

Qui utilise des Logiciels Libres ?

Particuliers, entreprises, administrations publiques, écoles, organismes de recherche, etc. : des milliards de personnes sur toute la planète utilisent chaque jour des logiciel libres !

Vous ne vous en doutez sans doute pas, mais :

- Une grande partie de l’Internet fonctionne sur du Logiciel Libre : web, courriels, noms de domaine, etc. ;
- Le système d’exploitation mobile Android est basé sur du Logiciel Libre ;
- Les géants du web (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) utilisent des Logiciels Libres (bases de données, serveurs, langages…). Pour certains d’entre eux, cela a même constitué la condition du développement ;
- VLC, Logiciel Libre français pour lire des vidéos et les fichiers audio, est le logiciel le plus utilisé dans le monde ;
- Les astronautes de la station spatiale internationale (ISS) utilisent des Logiciels Libres ;
- En France, la gendarmerie nationale utilise du Logiciel Libre sur des milliers de postes (GNU/Linux, Firefox, Thunderbird, LibreOffice, etc.).

Et de nos jours, sur le poste de travail, les Logiciels Libres sont faciles d’utilisations pour tout le monde.